Les trois quartiers de Lugdunum

 

Le trois quartiers de Lugdunum

 

La cité comportait trois quartiers majeurs. Chacun avait un rôle particulier, et s'y trouvaient certains édifices remarquables.

La ville de Lugdunum était divisée en trois grands quartiers. Sur la colline de Fourvière, il y avait le quartier principal. C'était là que se trouvaient tous les bâtiments à rôle politique : le palais impérial, le nouveau et l'ancien forum ; ainsi que les principaux lieux de divertissement : le cirque, l'odéon, et le théâtre. Dans ce quartier se trouvaient aussi les édifices religieux, dont le plus célèbre est le temple de Cybèle. Ce quartier était entouré d'une enceinte, à l'extérieur de laquelle se trouvaient les nécropoles, et les acqueducs.

Le quartier des Canabae se trouvait lui sur l'île, qui aujourd'hui est devenue presqu'île. Il s'agissait d'un quartier de commerce et d'artisanat. Canaba, ae signifie d'ailleurs entrepôt, cellier, baraque, hangar. Ainsi, le quartier artisanal, dans toutes les cités romaines, était le quartier des Canabae.

Enfin, le quartier indigène du lieu dit de Condate. Cest sur les flancs de la colline de la Croix-Rousse que vivaient les indigènes, c'est à dire les Celtes. Ce quartier était aussi principalement artisanal, puisqu'il y avait beaucoup d'artisans chez les Gaulois. On y trouvait les sièges de la plupart des confréries commerciales, comme les nautes. Là-bas se trouvaient notamment le sanctuaire fédéral et l'amphithéâtre des Trois Gaules, deux monuments dédiés au culte impérial.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site